Nouvelles grilles salariales AESH Blanquer fait des économies

au lieu d’améliorer la situation des personnels

 

 

 

BLANQUER rend 75 millions d’euros dont 40 sur le programme « Vie de l’élève »

 

Non content de maltraiter les AESH par une mutualisation à outrance avec ses PIAL et des contrats sous payés sans statut, le ministère fait des économies entre autres sur le dos des AESH.

Comble de l’ignominie, alors que le ministère se vante d’avoir revalorisé de manière « historique » les AESH avec sa nouvelle grille indiciaire parue fin août, il en profite pour enfoncer les accompagnant·es un peu plus dans la précarité.

Dans le Projet de Loi de Finances Rectificative (PLFR) 2021, présenté le 3 novembre, Blanquer prévoit de rendre 75 millions d’euros au budget de l’État, dont 40 sur le programme « Vie de l’élève » où sont prévues les dépenses de personnels AESH.

Lire la suite du tract "Nouvelles grilles salariales" au format 

 

 

Simulateur salarial des AESH

(Nouvelle grille indiciaire des AESH au 1er septembre 2021) 

Textes officiels : 

 

N’hésitez pas à utiliser le simulateur salarial (avec le calcul de la CSG).

 

 

DIRECTION d’ÉCOLE

Loi Rilhac - Proposition Macron à Marseille

 

Une seule et même logique

Créer du contrôle et des supérieur·es hiérarchiques

Le passage en seconde lecture à l’Assemblée nationale de la proposition de loi Rilhac est l’occasion pour les parlementaires, soutenu·es par le gouvernement, de franchir un nouveau cap  dans les attaques formulées à l’encontre de la direction d’école.

Revue de détails et explications...

 

 

L’école, à Marseille comme ailleurs, nécessite une toute autre ambition

Alors que la communauté éducative marseillaise attendait des annonces ambitieuses pour ses écoles délabrées, le président de la République a annoncé comme mesure phare le « choix » des enseignant·es par les directeurs et directrices d’école. Cette mesure, totalement inappropriée et présentée comme une expérimentation généralisable à terme, est vécue comme une provocation par les personnels des écoles de Marseille.

AESH
UNE RENTRÉE PIRE QUE LES AUTRES
BLANQUER A PITIÉ DES AESH, MERCI MAIS
ILS.ELLES N’EN VEULENT PAS !

 

« Le 15 août, je viens d’avoir mon affectation au sein de mon PIAL. Je suis en lycée alors que j’avais demandé à être en primaire au regard de mon parcours et de mes compétences. La veille de la rentrée, j’apprends que je serai affectée en primaire et que je compléterai au collège si besoin. Le 1er septembre je me présente à l’école où se trouve l’élève que je suis sensée accompagner. Je découvre avec stupeur que ce dernier n’est pas scolarisé dans cette école. Il est midi et je n’ai pas d’affectation !». Ce témoignage d’AESH est tristement banal en cette rentrée 2021.